Pour vos annonces, veuillez contacter le +223 60 16 16 74.

Etats-Unis : Washington déconseille la destination Mali à ses ressortissants

Par kibaru
illustration

Le Département d'Etat a lancé mercredi son nouveau système de conseil aux voyageurs dans le but de simplifier l'information qu'il fournit aux voyageurs américains sur les menaces à la sécurité à l'étranger.

Le système, annoncé le mois dernier, classe les pays en quatre niveaux de sécurité basés sur un certain nombre de facteurs, y compris le risque de crime, le terrorisme, les catastrophes naturelles et les troubles civils. Ces niveaux sont:

     Niveau 1 - Exercice des précautions normales
     Niveau 2 - Exercice de prudence accrue
     Niveau 3 – Reconsidérer le voyage
     Niveau 4 - Ne pas voyager

Le Mali à l’instar de 4 autres pays africains Libye, Soudan du Sud, Somalie et la République centrafricaine sont dans le niveau 4. En plus de ces pays africains, ils sont 11 à y figurer dont l’Afghanistan, l’Iran, l’Iraq, la Corée du Nord, la Syrie, le Yémen.

Conscient du mécontentement de certains de figurer sur cette liste, le Département d'État a demandé aux ambassades de fournir aux gouvernements hôtes une avance sur l'avis de voyage final pour leur pays s'il s’avère que c'était important pour le gouvernement hôte. Ce classement est basé sur une évaluation de la situation sécuritaire et sur ce que le département doit dire aux citoyens américains qui voyagent ou vivent dans ces pays.

Pour le cas du Mali, les États-Unis justifient leur décision par le fait de l’insécurité qui régnerait dans le pays. Selon le département d’État aux Affaires consulaires, « les crimes violents, tels que les enlèvements et les vols à main armée, sont fréquents dans les régions du nord et du Mali ». Et « des groupes terroristes et armés continuent de comploter des enlèvements et des attaques » à commettre dans le pays.