Pour vos annonces, veuillez contacter le +223 60 16 16 74.

Méditerranée : Une centaine de personnes dont une 48 Maliens disparues en mer au large de Libye

Par kibaru

48 Maliens ont péri dans le naufrage d’une embarcation de fortune dans laquelle naviguaient des centaines de personnes au large de la Libye, le dimanche 7 janvier dernier. En tout, elles sont entre 90 et 100 personnes à disparaitre dans ce naufrage dont des femmes et des enfants.

267 autres migrants sauvés

Le naufrage a eu lieu au large de la ville d’al-Khoms, à une centaine de kilomètres à l’est de la capitale libyenne. La marine libyenne a ajouté avoir secouru 267 autres migrants de diverses nationalités africaines qui étaient à bord de deux embarcations en détresse au large de la ville de Zawiya, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Tripoli. Les survivants sont restés plusieurs heures accrochés à des bouts du canot jusqu’à l’arrivée des secours. Parmi les rescapés figurent environ 69 Maliens  dont 2 femmes et 4 enfants. Ils sont actuellement détenus au centre de détention Tarick Sika à Tripoli. Le ministère des Maliens de l’extérieur par voie de communiqué a indiqué que leur rapatriement se fera dans les meilleurs délais. Le département a également déploré la persistance du phénomène malgré les campagnes de sensibilisation ainsi que les efforts déployés dans l’organisation du rapatriement des candidats à la migration. Avant d’appeler les parents à s’impliquer davantage pour décourager tout éventuel départ de migrants vers l’Europe dans des embarcations de fortune.

En 2017, au moins 3.116 migrants sont morts dans la Méditerranée

Durant le week-end dernier, dix migrants avaient péri et plus d’une cinquantaine d’autres, parmi lesquels de jeunes enfants, avaient disparu au large de la Libye, selon un bilan recueilli par plusieurs organismes auprès des survivants.

En 2017, au moins 3.116 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, dont 2.833 au large de la Libye, selon un décompte de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Un chiffre en baisse par rapport à 2016 où ils étaient environ plus de 5000 migrants à avoir trouvé la mort en tentant de rallier l’Europe via la Méditerranée.