Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Les chefs de police du G5 Sahel réunis au Tchad pour perfectionner les stratégies de lutte contre le terrorisme

Par kibaru

 

Les responsables de la police des pays membres du G5 Sahel se sont réunis jeudi dans la capitale tchadienne, pour affiner les stratégies de lutte contre le terrorisme dans cet espace, a déclaré à Xinhua Sirandi Ongtouin, directeur général adjoint de la Police nationale du Tchad.

La rencontre de N'Djaména vise à contribuer à la mise en place de la composante "police" dans les unités d'investigation de la force conjointe qui comprendra également des militaires et gendarmes, a-t-il précisé.

Selon le directeur général de la Police du Niger, Souley Boubacar, également président en exercice du Comité de défense et de sécurité de la force conjointe G5 Sahel, la mise en place de la police judiciaire est une réponse aux préoccupations des chefs d'Etat de la région.

"Il est temps que la force conjointe, à travers ses deux composantes militaire et police, passe à l'œuvre car en face", car les terroristes n'attendent pas, a-t-il martelé.

Créé le 16 février 2014 à Nouakchott en Mauritanie, le G5 Sahel (comprenant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad) se veut un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de développement et de sécurité.

aniamey