Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Mauritanie : des efforts régionaux et internationaux pour faire face à la situation au Sahel

Par kibaru

Des représentants de l'Union africaine et des Nations Unies ont participé à une réunion stratégique pour un dialogue de deux jours dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, la semaine dernière, pour discuter des approches de sécurité et de développement dans la région.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a mis en exergue les principaux défis de la région du Sahel, exacerbés par les répercussions des crises régionales et internationales. Il a souligné la nécessité d'une mise en œuvre souple et efficace des stratégies sur les questions de sécurité et de développement en vue de contenir la menace terroriste et d'assécher les sources de financement du terrorisme par le contrôle des drogues et l'immigration clandestine.
 
Pour sa part, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine, a déclaré que la création de la force conjointe du G5 Sahel reflète la détermination des pays de la région à travailler efficacement contre les groupes terroristes. Parallèlement à la lutte contre la contrebande de toutes sortes et à la stabilisation nécessaire de la situation en Libye et au Mali, Moussa Faki Mahamat a souligné les efforts déployés pour lutter contre la pauvreté et améliorer la gouvernance dans les pays de la région.
 
Dans le même ordre d'idées, la vice-secrétaire général des Nations Unies, Amina Mohammed, a relevé les défis du Sahel. "Le défi auquel nous devons faire face est de travailler pour améliorer les conditions économiques et la bonne gouvernance."
 
Rappelons qu’en début de semaine dernière, le Maroc, avec l'appui du gouvernement canadien, a organisé un programme de formation sur le renforcement des capacités des juges au Sahel et en Afrique de l'Ouest pour adopter de bonnes pratiques dans le domaine de la justice, de la lutte contre le terrorisme et de l'extrémisme violent.