Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Tombouctou : l’activité économique à l'arrêt depuis l’arrestation de plusieurs opérateurs

Par kibaru

Depuis 48 heures, l’activité économique dans la Cité mystérieuse tourne au ralenti. Tombouctou a pris les allures d’une ville morte. Les commerces, les marchés, etc. sont fermés.

Ainsi, à l’approche du mois de ramadan, les commerçants de la ville voulaient bénéficier des mêmes avantages que leurs homologues de Gao. Lesquels ont obtenu une baisse des taxes sur les marchandises. La rencontre organisée avec le gouverneur n’a rien donné. Pire, les protestataires parmi lesquels de nombreux opérateurs économiques dont le président de la CCIM de Tombouctou, Papa Faye ont été retenus à la gendarmerie. Une situation qui a accentué davantage la tension.

Aujourd’hui, ce sont d’autres chambres consulaires : transport, métier, agriculture et les miniers... qui se sont jointes à la mobilisation. Les protestataires affirment que tant qu’ils n’obtiendront pas gain de cause à savoir la libération de leurs camarades détenus et la baisse des taxes sur les marchandises, les boutiques resteront fermées. Toute chose qui demande une intervention responsable de l’Etat afin de dénouer cette crise aux conséquences désastreuses.