Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Une clause de 120 millions d'euros pour refroidir le Real

Par kibaru

La défaite en Supercoupe d'Europe pourrait accelérer l'arrivée de nouveaux joueurs au Real Madrid de Lopetegui. Les demandes de renforts se multiplient et Rodrigo Moreno est évoqué pour ce faire...

... mais le président du Valence CF Anil Murthy a rejeté la possibilité d'un départ de l'international espagnol à quatre reprises lors d'un entretien pour la 'Tribuna Deportiva' la radio espagnole '97.7 Radio Levante'.

"Rodrigo est très important pour nous, je sais qu'il veut rester au Valence CF et nous lui avons pas mis une clause libératoire de 120 millions par hasard", a fermement affirmé Murthy sur Rodrigo, pierre angulaire du projet 'che'.

Madrid scrute le mercato à la loupe à la recherche d'un nouvel attaquant et Rodrigo représente une option raisonnable, encore plus après les arrivées de Michy Batshuayi et Kevin Gameiro au Mestalla.

Murthy, président de Valence, ne lâche toutefois pas de lest. Pas question de vendre son joueur 60 ou 80 millions. Le cacique valencien s'en remet à sa clause. "Rodrigo a une valeur très élevée sur le marché", a tonné Murthy.

Les décideurs de Madrid étudient les possibilités qui s'offrent à eux avant la fermeture du mercato des transferts. Karim Benzema a confirmé sa bonne forme estivale, mais les 'Merengues' pourraient avoir besoin de plus de renforts offensifs pour les prochaines échéances, encore plus après le départ de Ronaldo.

D'ailleurs, 'MARCA' a annoncé que le Real Madrid avait fait le choix d'attendre les conclusions de l'affaire entourant le PSG et le 'fair Play Financier' avant de se lancer une dernière fois pour Neymar. Et cette fois-ci, le club met les bouchées double : pas moins de 300 millions d'euros sont réservés pour l'opération.

Karim Benzema, Gareth Bale, Lucas Vázquez et Borja Mayoral sont les attaquants que compte le club 'merengue' actuellement. Rodrigo Moreno viendrait stimuler la compétition à laquelle ces derniers se livrent et augmenter la versatilité de la zone offensive 'merengue'.

En plus d'un attaquant, Lopetegui, comme Zidane en son temps, espère voir arriver un milieu de terrain pour pallier au départ de Kovacic, ainsi qu'un nouveau défenseur central.

besoccer