Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Éliminatoires Mondial 2018 : la Côte d’Ivoire renverse le Mali en l’espace de 8 minutes !

Par kibaru

Après avoir bien mal débuté la rencontre, la Côte d'Ivoire s'est imposée 3-1 face au Mali sur la pelouse du Stade de Bouaké. Les Éléphants prennent la tête du groupe C de ce troisième tour des qualifications pour le Mondial 2018.

Après le match nul 0-0 entre le Gabon et le Maroc plus tôt dans la journée, Ivoiriens et Maliens avaient là une belle opportunité de prendre la tête du Groupe C de cette troisième phase de qualification pour le Mondial 2018 en Afrique. Et il y avait du beau monde sur la pelouse, puisque du côté de la Côte d’Ivoire, on retrouvait par exemple Serge Aurier, Eric Bailly, Jean-Michael Seri, la révélation de Serie A Franck Kessie ou encore Gervinho. Pourtant, ce sont bien les Maliens qui avaient le dessus en début de rencontre, conservant le ballon et tentant quelques percées dans le camp ivoirien, malheureusement trop souvent soldées par un dernier geste raté. Mais les Elephants avaient eux aussi des arguments, et Gradel était sur le point de surprendre tout le monde après avoir profité d’une erreur de la défense malienne. L’ancien Stéphanois s’est cependant montré trop maladroit devant les cages (9e).

Dans la foulée, Mustapha Yatabaré s’essayait au retourné acrobatique, obligeant Gbohouo à sortir une superbe parade pour éviter l’ouverture du score du Mali (10e). Wagué donnait un deuxième avertissement avec une tête qui a frôlé le poteau droit de Gbohouo (14e). Les Aigles allaient rapidement être récompensés de leurs efforts offensifs. Sambou Yatabaré prenait le dessus sur Bailly, et profitant d’une mauvaise sortie du portier ivoirien, plaçait un joli ballon piqué pour mettre les siens devant (0-1, 18e). Les locaux voulaient directement réagir, à l’image de cette frappe de Kodjia, facilement captée (21e). Le joueur d’Aston Villa allait cependant avoir plus de réussite quelques minutes plus tard, avec une frappe de l’extérieur de la surface qui s’est logée au fond des filets, égalisant contre le cours du jeu (1-1, 26e).

Huit minutes de folie !

Et le mauvais sort allait s’abattre sur les Maliens. Sur un centre de Serge Aurier, Salif Coulibaly expédiait le ballon au fond de ses cages en essayant de dégager et donnait l’avantage à la Côte d’Ivoire (2-1, 31e) ! Pire encore pour eux, Gervinho y allait de son but sur une belle frappe croisée après un bon ballon en profondeur de Die (3-1, 34e) ! En moins de dix minutes, la bande de Serge Aurier avait complètement renversé la vapeur ! Les troupes de Michel Dussuyer avaient également réussi à resserrer les rangs derrière, et étaient bien moins fébriles face à des Maliens qui se contentaient d’envoyer des longs ballons en direction de Yatabaré, quelque peu esseulé devant et de mieux en mieux muselé par Bailly.

En deuxième période, les Maliens tentaient de recoller au score, mais avaient toujours autant de mal à créer du jeu. C’est sur coup de pied arrêté, où la différence de gabarit était flagrante, qu’ils faisaient le plus mal aux Ivoiriens. Le rythme était clairement retombé, et les locaux semblaient se contenter de cet avantage de deux buts. Le score en est finalement resté là malgré de nouvelles situations chaudes pour le Mali. Bonne opération pour le champion d’Afrique en titre qui prend la tête du groupe C de ce troisième tour des qualifications pour la prochaine Coupe du Monde !

footmercato.net