Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

29e sommet de l’Union Africaine : La Mauritanie hôte du 31e sommet de l’UA

Par kibaru

Le 29e sommet de l’Union africaine qui a pris fin hier mardi, dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, a été marqué par d’importantes décisions. Parmi celles-ci, il a été confiée à la Mauritanie d’abriter pour la première fois, le 31e sommet de l’Union africaine prévu entre juin et juillet 218.  

Pour beaucoup d’observateurs, c’est une victoire diplomatique pour la Mauritanie. Ce, deux ans après que le Président Mohamed Ould Abdel Aziz ait présidé aux destinées de l’organisation continentale. L’accueil de la Mauritanie de cette importante rencontre intervient en moins d’une année après avoir brillamment organisé le 27e sommet de la ligue arabe, en juillet 2016.  

En outre, ce sommet de l’Union africaine a été également marqué un accent particulier mis sur la jeunesse. D’où la déclaration : « Décennie africaine pour la formation et l’emploi des jeunes dans les domaines technique, professionnel et entrepreneurial », la période 2018 – 2027 sera consacrée au développement et à l’autonomisation de cette jeunesse qui représente près de 200 millions d’africains.

A cet effet, les leaders africains ont instruit la Commission de l’Union africaine, les partenaires de l’organisation continentale et le Burkina Faso, porteur de cette proposition, d’élaborer un plan d’action détaillé qui sera soumis au prochain sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine. Par ailleurs, la mise en œuvre du thème de cette année « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse » a également abouti à la création d’un Fonds africain de la jeunesse.

Par ailleurs, les chefs d’Etat africains ont réitéré leur ferme volonté de « faire taire les armes » sur le continent. Tout en félicitant les avancées positives dans certaines zones en conflit, la Conférence encourage fortement les parties prenantes à faire le choix du dialogue plutôt que celui de la violence et cela pour le bien-être des populations.

Au cours des travaux de cette 29ème session ordinaire de la Conférence, les chefs d’Etat et de gouvernement ont également adopté le budget de l’UA pour l’exercice financier 2018 d’un montant total de 769 381 984 de dollars.

Enfin, la 30ème session de la Conférence, qui aura lieu dans la capitale éthiopienne, se tiendra en janvier 2018 sous le thème : « Vaincre la corruption : une option durable de transformation de l’Afrique ».

Signalons que l’occasion a été mise à profit par le président nigérien, Issoufou Mahamadou, qui préside le processus de négociations de la  Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC), pour présenter son rapport aux dirigeants africains participant au 29ème Sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba, en Ethiopie. Son intervention a été axée sur les mesures prises pour assurer le respect de l’échéance fin 2017 pour la finalisation du document juridique et des annexes portant sur la création de la ZLEC. Un processus visant à affranchir l’institution continentale de la dépendance financière.