Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Assamaka : 128 migrants secourus dans le désert par l'OIM

Par kibaru

Ce weekend dernier, 128 migrants, dont 8 femmes et 14 enfants, ont été secourus dans le désert à Assamaka, grâce à une mission de recherche et sauvetage organisée par l’OIM.

Après être arrivés à pied depuis le point zéro à la frontière avec l'Algérie, les migrants ont reçu les soins de premier secours nécessaires par notre équipe, et ont été sensibilisés par nos Mobilisateurs Communautaires sur l’assistance au retour volontaire et la réintégration.

Plus de 100 personnes ont accepté cette assistance et ont été transportées au centre de transit d'Arlit le mercredi 8 août, 8 autres sont arrivées par leurs propres moyens au centre de transit d'Arlit et 6 migrants ont décidé de retenter leur chance en Algérie.

Parmi eux, il y avait 11 pays d'origine différents, notamment le Nigéria, le Bénin, la Guinée-Conakry, la Guinée-Bissau, la Côte d'Ivoire, le Mali, la Gambie, le Libéria, le Cameroun et le Sénégal.

Au centre de transit pour les migrants de l’OIM à Arlit, les migrants secourus ont reçu une assistance directe comprenant de l’eau, de la nourriture, abri, et assistance médicale et psychosociale. Tous les migrants sont également assistés avec le transport vers leur pays d'origine et les documents de voyage.

Notons que les activités de recherche et de sauvetage de l'OIM Niger sont soutenues par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas (Nederland en Afrika), DFID - UK Department for International Development et l'Union Européenne au Niger, dans le cadre du Mécanisme de Ressources et de Réponse pour les Migrants (MRRM).

Source : Cellule de Communication de l' OIM