Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Incendie d’un bateau au port de Dakar : Un Malien parmi les victimes

Par kibaru

Le bilan de l’explosion survenue le jeudi 28 janvier dernier dans un navire d’origine chinoise ne cesse de s’alourdir. Hier lundi 1er février, c’est l’un des trois blessés graves évacués dans deux hôpitaux de Dakar qui est décédé. Il s’agit de Mike Kadio, de nationalité ghanéenne. Il a succombé à ses brûlures alors qu’il était soigné à l’hôpital Principal. Du coup le nombre total des morts passe de 7 à 8 personnes dont 07 «disparus», en référence à des corps qui n’ont pas été retrouvés. 

Rappelons que lors de l’explosion qui s’est produite aux environs de 10h35, 5 personnes sont aussitôt mortes calcinées à l’intérieur du navire, alors que 2 autres avaient été projetées dans les eaux par la puissance du souffle. Les pompiers sénégalais et français avaient éteint le feu à bord, mais sans pouvoir mettre la main sur un corps.    

En outre, le corps d’un de ces disparus, Pape Yague Bâ, a été retrouvé et récupéré samedi 30 janvier vers 16 heures par les sapeurs-pompiers sénégalais. La veille, vendredi, ceux-ci avaient entamé des recherches à l’intérieur du navire qui, par précaution, avait été tiré de son lieu d’accostage au Môle 10 pour être coulé en haute mer.

De sources dignes de foi, le navire CHANG JIN 307 avait été vendu par des armateurs chinois à un homme d’affaires sénégalais du nom de Mor Guissé. Lequel fait partie des victimes mais à un degré moindre : l’explosion l’avait seulement «perturbé», ce qui explique son évacuation comme malade.

 

Selon des sources concordantes, Mor Guissé n’avait pas l’intention d’utiliser le navire comme support d’activités de pêche, son objectif était plutôt d’en faire la découpe pour récupérer la ferraille. Une tâche à laquelle s’adonnaient ses ouvriers quand le drame est survenu.

Au total, les morts-disparus sont : Pape Yague Bâ (corps retrouvé samedi dernier), Saliou Yath, Adama Ndiaye, Manga Senghor, Samuel Poime (Ghana), Adama Coulibaly (Mali) et Pape Dieng.

Les blessés sont : Malick Sow, Mike Kadio (Ghana, décédé ce lundi), Abdoulaye Diallo et Kaliff Diallo.

 

L’épave ayant été abandonnée au fond de l’océan, des pêcheurs de la zone de Mbao et environs ont pris d’assaut les cales du navire pour en tirer tout ce qui est susceptible d’être récupéré.