Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Nouvelle opération antiterroriste dans la forêt de Wagadu

Par kibaru

Depuis le lundi 7 décembre une vaste offensive militaire est en cours dans la zone de la forêt de Wagadu située à près de 70 km de la frontière mauritanienne. C’est une opération tripartite qui y est menée regroupant les forces armées maliennes, la force Barkhane et des casques bleus de la MINUSMA pour un appui logistique. Elle vise à neutraliser les terroristes dans leurs retranchements et les perturber dans leur mouvement. C’est ainsi que de nombreuses frappes aériennes ont été menées sur des positions et des caches d'armes dans cette forêt. Celle-ci sert très souvent de base de repli pour les terroristes, car c’est un environnement difficile à maitriser entièrement. C’est de là que plusieurs attaques ont été perpétrées contre des civils et des positions de l’armée malienne faisant plusieurs morts, des blessés et des dégâts matériels importants. A titre d’exemple, on peut citer les attaques commises au cours de cette année à Nara et Nampala où de nombreux soldats ont péri. Il est donc nécessaire de renforcer la vigilance et multiplier les contrôles au niveau de cette forêt.

Par ailleurs, il faut aussi intégrer dans ce combat les armées des pays limitrophes comme la Mauritanie qui connait bien ce type d’environnement pour y avoir mené avec succès des opérations par le passé. On se souvient qu’au mois de mars dernier, une opération conjointe similaire dénommée ZEKENE avec une durée de 45 jours dans la même zone a regroupé les forces armées maliennes, l’armée mauritanienne et la force Barkhane. C’est ainsi qu’un coup dur avait été porté contre les terroristes. Ce genre d’initiatives est important dans cette bataille contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne.