Promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR) : AfriYAN renforce les capacités de ses coachs sur une meilleure utilisation des TIC et réseaux sociaux

Par kibaru

Les locaux de l'Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou ont abrité les 22 et 23 décembre dernier, une formation à l’endroit des coachs sur les TIC et les réseaux sociaux. Organisée par la branche malienne du Réseau Africain des Adolescents et Jeunes (AfriYAN Mali) cette session a été rendue possible grâce à l'appui de l'UNFPA à travers le fonds canadien.

Son objectif est d’orienter les coachs d’AfriYAN sur une utilisation plus judicieuse des TIC et des réseaux sociaux pour faire la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR). A l’issue de cette session, il était attendu que ces coachs soient mieux à même de sensibiliser les adolescents et les jeunes en santé sexuelle et reproductive  (SSR) et droits sexuels et reproductifs (DSR).

L’ouverture des travaux a été marquée par le discours de bienvenue prononcé par le représentant du conseil régional de la jeunesse de Koulikoro. Avant de souhaiter plein succès aux travaux, il a demandé aux participants d’être très attentifs afin de pouvoir mieux restituer les connaissances acquises à leurs bases. De son côté, le président d’AfriYAN Mali, M. Boncana Hafizou a tenu à rappeler les objectifs de son organisation qui vise à permettre aux adolescents et aux jeunes d’être mieux sensibilisés sur les questions relatives à la santé de la Reproduction et à maîtriser la capture du dividende démographique.

Cette activité a été animée par M. Sidiki Koné, spécialiste des questions SSR/DSR. Il s’est entretenu avec les participants sur le concept de coach Afriyan ainsi que les différents textes relatifs à l’épanouissement de la jeunesse. La présentation sur l'utilisation efficace des réseaux sociaux a été assurée par Mme Naba Fatoumata Samaké.

Afin de mieux pratiquer les connaissances acquises, les participants ont été départagés dans des travaux de groupes. Une étape suivie de la restitution en plénière. Pour allier la théorie à la pratique, chaque participant s’est doté d'un Smartphone ou tablette afin de mieux maitriser les astuces d'utilisation efficace des réseaux sociaux dans la promotion des questions de planning familial et de santé reproductive.

Cette formation porte sur l’utilisation des médias sociaux, tels que Facebook, Twitter, Youtube, les blogs, etc. Il regroupe une première cohorte des coachs d’AfriYAN Mali qui interviennent sur les questions de santé sexuelle et reproductive, en priorité, les jeunes et les femmes.

La session s’inscrit en droite ligne avec celle organisée par AfriYAN à Fana, dans la région de Ségou, du 30 Novembre au 02 Décembre dernier. Il s’agissait de permettre aux participants de mieux appréhender le concept « Signésigui Kalanso » et le leadership en matière de Santé et Droits Sexuels et Reproductifs (SDSR). Rappelons qu’au mois d’octobre passé, AfriYAN Mali avait initié des sessions de renforcement des capacités au profit des jeunes de l’intérieur du Mali sur l’utilisation plus judicieuse des réseaux sociaux dans la vulgarisation de la bonne information en matière de Santé Sexuelle et Reproductive. Une activité soutenue financièrement par l’UNFPA Mali et le fonds français MUSKOKA, avec l’accompagnement de l’Association pour le Soutien du Développement des Activités de Population (ASDAP Mali) pour former 300 jeunes issus des localités de Bougouni, Sikasso et Koutiala.