Manœuvres militaires conjointes dans la forêt de Wagadu : Plusieurs armes et munitions saisies

Par kibaru Publié mardi 28 Février 2017

Au cours d'une patrouille tripartite menée par les armées malienne, mauritanienne et l'Opération Barkhane, dans la forêt de Wagadu, le 27 février dernier, plusieurs  armes et munitions ont été saisies.

Cette manœuvre militaire conjointe entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans la bande sahélienne. Ces forces en parfaite collaboration, mène depuis un certain temps des opérations de ratissage dans les zones considérées comme repaire terroriste, dont la forêt du Wagadu, qui abrite une importante planque d'AQMI.

Cette Opération dénommée " Tomonon " (nom d'un fruit en bambara) a permis à la patrouille de mettre la main sur cette cache d'armes dans les environs de Hassi Jeevra, sur la ligne Nampala - Fassala.

Les armées du Mali, de la Mauritanie et de l'Opération Barkhane n'en sont pas à leur premier déploiement dans la forêt du Wagadu pour enrayer toute menace terroriste. Lors de précédentes opérations, de nombreux terroristes avaient été mis hors d'état de nuire et des armes et munitions saisies.

Signalons que la plupart des attaques terroristes qui ont visé les localités de Nampala et Diabaly ont été planifiées dans cette zone.

L'attaque terroriste la plus meurtrière étant celle survenue à Nampala au mois de juillet 2016 au cours de laquelle une dizaine de soldats avaient été tués et la ville avait été momentanément occupée par les groupes terroristes.

Une attaque qui avait été doublement revendiqué d’abord par l'alliance pour  la sauvegarde de l'identité peule et la Katiba d’Ançar Dine. D’où la mobilisation de toutes ces forces pour lutter contre le terrorisme.

Notons que ces opérations entrent dans le cadre de la formation d’une force sahélienne récemment évoquée au cours d’un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel à Bamako.

blog comments powered by Disqus
Facebook