Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Grande satisfaction pour l'accord sanctionnant les travaux du dialogue national inclusif national

Par kibaru

Les participants au dialogue national inclusif ont unanimement salué les résultats obtenus et mis en exergue leur apport largement bénéfique pour la promotion et l'enrichissement de notre démocratie.

Ils ont successivement appelé, au cours de la cérémonie de clôture de cet évènement national de grande portée, jeudi soir à Nouakchott, à l'application stricte des résolutions conclues pour l'intérêt général du peuple mauritanien.

Intervenant en premier lieu, M. Ethmane Ould Cheikh Eby El Maali, président de la majorité présidentielle, a souligné l'intérêt du dialogue en tant recommandation religieuse et nécessité sociale et politique pour établir l'entente et la cohésion entre les membres de la communauté.

Il a, également, salué l'esprit de responsabilité et de discipline qui a caractérisé le déroulement des travaux et conduit à des résultats qui vont avoir un impact positif en matière du renforcement de la vie politique en Mauritanie, tout comme il a insisté sur la préservation des acquis obtenus.

Pour sa part, M. Bojdiel Ould Houmeid, président du parti El Wiam, s'est dit convaincu de l'intérêt du dialogue en tant que le meilleur moyen pour l'encrage du pluralisme politique et le développement du processus démocratique avec des méthodes civilisées suivant le principe de l'alternance pacifique au pouvoir.

Il a ajouté que les résolutions de l'accord une fois appliquées, renforcement la conviction et l'adhésion des citoyens, pour devenir le meilleur cadre pour poser et discuter les grandes questions qui intéressent la nation, exprimant le v u que toutes les parties oeuvrent pour l'exécution des résultats et décisions obtenus.

Le président du parti de l'Union Pour la République, Me Sidi Mohamed Ould Maham a affirmé que les résultats du dialogue ne sont absolument pas la proprièté d'une partie politique, mais plutôt un bien national appartenant à tous les Mauritaniens, aussi bien à ceux qui ont assisté que ceux qui l'ont baycotté, puisque les résultats du dialogue et ses retombées profitent à tous les mauritaniens.

Il ajouté que les bases d'une nouvelle constitution et d'une troisième République ont été déjà jetées, grâce à ce dialogue et exhorté les bonnes volontés, parmi ceux qui se sont absentés de cette importante rencontre nationale à adhérer à ses résultats et conclusions, ainsi qu'à travailler, pour leur amélioration et leur enracinement.

Me. Ould Maham,a , enfin affirmé l'engagement de son parti à défendre les acquis nationaux et l'expérience démocratique mauritanienne.

Le président du parti de l'alliance nationale démocratique, Dr Yacoub Ould Moine a qualifié le dialogue de moyen de gérer les différends politiques et leur trouver les solutions appropriées, afin de sortir de la bipolarité stérile qui a caractérisé la scène politique depuis le début du processus démocratique jusqu'à ce jour et qui accuse l'opposant de mépris et le partisan de thuriféraire, a-t-il dit.

''L'absence de dialogue et la domination de la culture de confrontation ont créé une atmosphère de méfiance entre les protagonistes politiques'', a-t-il.

Il a, enfin, exprimé son souhait que le dialogue soit le début de la fin de ce face-à-face et le fondement d'une vie politique saine marquée par la confiance et la complémentarité.

Le président du parti de l'unité et du développement M. Baro Mohamed Abdalla, a indiqué que le dialogue a constitué un tournant important dans l'histoire de la Nation sur le chemin du changement constructif, précisant qu'il a renforcé le processus démocratique en vue de consolider l'Etat de droit devant les multiples défis.

" Notre sainte religion et nos valeurs civilisationnelles et culturelles font de notre pays une terre de dialogue par excellence depuis la nuit des temps " a-t-il ajouté, affirmant que cela explique l'attachement de son parti à participer à ce dialogue afin de perpétuer ce vécu et cette culture démocratique, pour la cause nationale, au profit des générations d'aujourd'hui et de demain.

Nous attendons de ce dialogue national inclusif " une Mauritanie renforcée dans son unité nationale et sa cohésion sociale " a-t-il poursuivi.

Le président du bloc de la concorde national, M. Sidi Mohamed Ould Mohamedou a qualifié les propositions retenues de projet d'Etat et de Nation de globales et de constructives.

Il a ajouté que le dialogue politique a consacré l'apport de l'élite politique, civile, activiste et permis de sortir avec des résultats dans lesquels toutes les parties se reconnaissent qu'elles y aient ou non participé.

ami