Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

MINUSMA : la nomination de l’ex-chef de la diplomatie tchadienne Mahamat Saleh Annadif aux commandes le 14 janvier 2016

Par kibaru

Finalement, le patron de la MINUSMA, le Tunisien Mongi Hamdi va bel et bien faire ses valises. Il n’aura tenu qu’an à la tête de cette mission onusienne très fragilisée. En effet, le 14 janvier 2016, ce sera au tour de l’ex-chef de la diplomatie tchadienne, Mahamat Saleh Annadif de mettre son expérience internationale à la disposition d’une mission onusienne au Mali moribonde. Il devra ainsi insuffler du sang neuf à la MINUSMA objet de vives critiques en raison de son incapacité à gérer le processus de paix au nord du Mali et surtout au fait que cette mission soit la plus meurtrière et la plus onéreuse. Notons qu’avant ce poste, Mahamat Saleh Annadif était le chef de la Mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM).

Sa nomination est considérée par certains comme une victoire de autorités tchadiennes qui briguaient depuis plusieurs mois un poste haut placé à la MINUSMA sans succès. A noter que le contingent tchadien au Mali – initialement fort de 2000 hommes et actuellement environ 1 200 – a payé le plus lourd tribut au Mali avec plus d’une trentaine de soldats tués et de nombreux blessés.