Pour vos annonces, veuillez contacter le +223 60 16 16 74.

Crash d’un hélicoptère allemand de la MINUSMA : Une panne technique serait à l'origine de l'accident

Par kibaru
illustration

Le mystère commence à se lever sur les raisons du crash d'un hélicoptère allemand de la MINUSMA, intervenu le 26 juillet dernier et ayant causé la mort des deux membres de l'équipage. En effet, selon un rapport du ministère allemand de la Défense, l'appareil militaire, qui survolait une zone de combat, s'est désintégré en vol, perdant ainsi son hélice.

Une information qui confirme les thèses de départ qui indiquaient que rien ne signalait que l'appareil ait été abattu. Lequel s'est écrasé alors qu'il effectuait une mission de reconnaissance au sud de la région de Kidal où des confrontations avaient opposé le GATIA à la CMA.

C'est donc une panne technique due certainement à des défauts d'entretien ou de conception qui ont conduit à cet accident malheureux.

Le rapport précise également que des parties de l'appareil se sont détachées lorsqu'il a commencé sa descente. Avant d'ajouter que le vol s'était déroulé normalement jusqu'à cette descente.

L'Allemagne qui détient l'un des plus gros contingents militaires déployés au Mali (MINUSMA et EUTM) a également envoyé quatre hélicoptères d'attaque Tigre. L'appareil construit par Airbus a nécessité un entretien accru en raison de la forte chaleur et des conditions climatiques dans le pays désertique, mais les responsables allemands avaient assuré que l'hélicoptère fournissait des performances normales.

A noter que ce sont pratiquement pour les mêmes raisons que les forces néerlandaises avaient décidé de retirer en juillet 2016 leurs sept appareils dont trois hélicoptères de transport et quatre de combats déployés au Mali. Les autorités néerlandaises avaient indiqué qu'ils sont " usés ". Aucune alternative pour remplacer ces hélicoptères n'a encore été trouvée. Il semble que ces appareils ont du mal à s'adapter au climat du désert malien.

Rappelons que les corps des deux militaires allemands de la MINUSMA, tués dans le crash de leur hélicoptère, le 26 juillet dernier, ont été rapatriés, le samedi 29 juillet dernier.

Le commandant Jan Farber et le capitaine major Thomas Mûller ont reçu les honneurs militaires à la dimension de leur sacrifice. Ils ont été décorés de la croix de la valeur militaire à titre posthume et étranger par le ministre de la Défense et ses Anciens combattants, Tiéna Coulibaly. La MINUSMA les a aussi décorés de la médaille des Nations Unies.