Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Mali : Dioncounda Traoré se positionne pour la prési

Par kibaru

L'ancien président de la transition malienne en 2013, Dioncounda Traoré a remporté les primaires de son parti, l'Alliance pour la Démocratie au Mali ADEMA, il devra être investi prochainement pour l'élection présidentielle du 29 juillet.

Pour remporter les primaires de l'alliance pour la démocratie au Mali ADEMA, il fallait avoir le soutien des deux tiers des 52 sections que compte le parti.

L'ancien président de la transition de 2012-2013, Dioncounda Traoré qui avait besoin de la caution de 18 sections, en a eu 46 , contre 4 pour son poursuivant immédiat et ancien candidat de 2013 Dramane Dembélé.

Deux autres candidats ont eu le soutien d'une section chacun.

A 76 ans Dioncounda Traoré va briguer la magistrature suprême au compte de l'ancien parti au pouvoir et plus grand allié de Rassemblement pour le Mali RPM, du président Ibrahim Boubacar Keita.

Dioncounda Traoré sera en principe investi candidat de l'ADEMA avant fin de ce mois d'avril.

En 2018, l'Alliance pour a démocratie au Mali dit viser plus haut.

L'ADEMA est la troisième force politique à l'assemblée nationale avec une quinzaine de députés, et compte actuellement quatre ministres au gouvernement. Toutefois, il n’est pas exclu que d’autres cadres du parti se présentent à la présidentielle malgré leur défaite aux primaires. C’est le cas de Dramane Dembélé, candidat malheureux en 2013 et ancien ministre, Kalifa Sanogo, le maire de Sikasso, véritable bastion électoral et qui a fait acte de candidature ainsi que Moustaph Dicko quatrième vice-président du parti dont le décret de nomination au poste de conseiller à la présidence vient d’être abrogé. Ces trois personnalités avaient d’ailleurs manifesté leur mécontentement sur la tenue des primaires du parti qu’ils estimaient jouées d’avance.

avec BBC