Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Réunion sur le sort des combattants des mouvements armés : l'horizon commence à s'éclaircir

Par kibaru

Comme prévu à l’issue de la 6e réunion du Comité de Suivi de l’accord qui a clôturé ses travaux, le jeudi 17 décembre dernier, une réunion s’est tenue, le mardi 22 décembre dernier, dans les locaux du ministère de la Défense et des Anciens combattants.

Regroupant les mouvements armés de la Plateforme et de la CMA ainsi que quatre ministres du gouvernement malien à savoir ceux en charge des portefeuilles de l’action humanitaire, Hamadoune Konaté, de la défense, Thiéman Hubert Coulibaly, de l’intérieur Abdoulaye Idrissa Maiga et de la sécurité, le Colonel Salif Traoré, deux sujets étaient à l’ordre du jour de cette rencontre. Il s’agit du sort des combattants des mouvements armés que le gouvernement s’est engagé de prendre en charge avant même le début du cantonnement et le décret sur le DDR. Ainsi, deux commissions restreintes ont été mises en place : l’une chargée de se pencher sur les modalités pratiques de cette prise en charge des combattants des mouvements et l’autre la rédaction du décret sur le DDR. Leurs conclusions sont attendues en début de semaine prochaine.

Signalons que la commission du DDR prévue par l’accord a pour la circonstance été installée et comprend 20 membres dont 6 pour la CMA, 6 pour la Plateforme et 8 pour le gouvernement. Par ailleurs, une autre réunion est prévue ce vendredi 25 décembre entre les mêmes acteurs qui concernera cette fois les autorités transitoires à mettre en place. Les choses commencent enfin à s'éclaircir. Cependant, on est toujours face à des promesses alors que le temps joue contre l’accord. En tout cas, chaque partie espère que ces séries de consultations permettront d’avancer concrètement dans la mise en œuvre de l’accord. D'autant que des informations font état qu'une solution sera bientôt trouvée à la question de la représentativité.