Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Du matériel roulant d’une valeur d’environ 1 milliard 400 millions pour les autorités des régions de Gao et Ménaka

Par kibaru

Le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté a remis à son homologue en charge de l’Administration territoriale, Tiéman H. Coulibaly un lot de matériel roulant destiné aux autorités des régions de Gao et Ménaka. La cérémonie de remise qui s’est déroulée, le mardi 30 mai dernier, a enregistré la présence de plusieurs personnalités.

D’une valeur de 1 milliard 400 millions entièrement financé par le budget national, ce lot est composé de 28 véhicules 4×4, 149 motos Yamaha et 178 motos Djakarta. Il vise à renforcer les capacités opérationnelles des administrateurs dans les régions de Gao et Ménaka. Ce matériel roulant pourra ainsi compenser les engins détruits durant l’occupation. Il permettra aussi aux administrateurs de mener à bien leur mission y compris dans les zones les plus reculées de leur région.

Il convient de préciser que ce n’est pas la première fois que le ministre de la Solidarité fait un don en direction du renforcement des capacités opérationnelles de l’administration dans les régions. C’est ainsi que le mercredi 21 mars dernier, une autre cérémonie a été organisée au cours de laquelle le ministre Hamadoun Konaté a procédé à la remise officielle d’un lot de 19 véhicules de marque Toyota composé de 18 Pick-up double cabine et d’une station wagon V8 à son homologue de l’administration territoriale.

Ces véhicules d’une valeur de 453,7 millions de FCFA provenant entièrement du Budget national, étaient destinés à la région de Tombouctou et leur remise entre dans le cadre du Programme d’Urgence pour la Relance du Développement dans les Régions du Nord (PURD-RN).

D’un coût budgétaire total de 100 milliards de francs CFA, le PURD-RN est à sa deuxième phase pour 33 milliards de francs CFA financés par le Budget national. Outre le don de matériel roulant, ce programme a également permis de financer la réhabilitation et la construction de nombreux bâtiments administratifs dans les régions du Nord.

Il est attendu que les bénéficiaires fassent bon usage de ce matériel afin de mettre fin au calvaire des populations.