Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Enlèvement d’un véhicule près de Tintelout : les dégâts limités grâce au MPSA

Par kibaru

Le mouvement populaire pour le salut de l’Azawad (MPSA) membre de la Plateforme ne cesse de poser ses marques dans la région de Tombouctou. Ainsi, depuis le regroupement de ses éléments armés à une trentaine de kilomètres de Tombouctou, les populations locales se sentent plus en sécurité. Cependant, les difficultés de sécuriser l’axe Tombouctou-Goundam ne sont un secret pour personne.

Ainsi, ce matin encore, les forces de ce mouvement armé ont pu limiter les dégâts lors de l’enlèvement d’un véhicule civil, à quelques encablures de Tintelout, sur la route de Goundam, par des hommes armés en motos. Ceux-ci se sont attaqués à ce véhicule à bord duquel se trouvaient quatre personnes dont le chauffeur, son apprenti, un technicien assurant la maintenance des installations d’Orange Mali et un militaire en tenue civile. Le chauffeur qui, apparemment aurait tenté de résister a été tué sur le coup.

Alertées, les forces du MPSA se sont immédiatement rendues sur les lieux évitant ainsi aux autres passagers de subir le même sort que le chauffeur. Les bandits avaient réussi à disparaitre dans la nature avec le véhicule. Il faut dire que cela la énième fois que les forces du MPSA interviennent pour sécuriser les personnes et leurs biens dans cette zone où l’armée malienne et la MINUSMA ne sont pas très présentes. Il y a quelques semaines, c’est un camion rempli de vivres qui avait été immobilisé par des bandits armés sur la route menant à Goundam. N’eût été l’intervention des forces du MPSA appelées aussi les « Aigles » le bilan de cette agression aurait été plus lourd. Fort heureusement, aucune victime humaine n’est à déplorer, seuls quelques vivres ont été emportés.

En plus de ces actions de sécurisation des personnes et leurs biens, le MPSA mène également des actions sociales. C’est dans ce cadre qu’il organise des campagnes sanitaires au cours desquelles des malades sont pris en charge. A celle-ci s’ajoutent des forages installés pour permettre à la population de s’approvisionner correctement en eau potable. Alors vivement un soutien plus conséquent et une considération pour ce mouvement qui tente de combler le vide laissé par l’absence de l’Etat.