Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Kidal : Sidi Mohamed Ichrach d’y retourner définitivement après la fête

Par kibaru

Avoir passé, pour la première fois depuis sa nomination en février dernier, un séjour de 72 heures dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas, le gouverneur de Sidi Mohamed Ichrach a promis qu’après la fête, il s’installera définitivement à Kidal sans même attendre le déploiement effectif de l’administration.

Depuis son arrivée à Kidal, le mercredi 23 août dernier, le gouverneur de Kidal a eu un emploi du temps plus tôt chargé. La visite de plusieurs installations dont des bâtiments administratifs et une série de rencontres étaient au menu de son déplacement. S’agissant du premier aspect, le constat est sans équivoque. En effet, de nombreux bâtiments administratifs parmi lesquels le gouvernorat, les locaux de l’assemblée régionale devant servir de bureaux aux membres des autorités intérimaires, lecamp Zeid Ag Attahersis à Anghamali, qui abritera le MOC (mécanisme opérationnel de coordination) sont quasiment inutilisables et ont besoin de grands travaux de réhabilitation.

Ainsi, dans le domicile de l’Aménokal, l’honorable Mohamed Ag Intalla, le gouverneur a rencontré les notabilités de la ville de Kidal. Lesquelles lui ont remis un document sur lequel elles ont demandé au gouverneur d’être neutre et de se consacrer entièrement au développement de la région.

Le gouverneur s’est également entretenu avec les membres de l’autorité intérimaire de Kidal à leur tête Hassan Fagaga. Parmi les sujets abordés au cours de cette rencontre figure la passation de service qui n’a toujours pas été faite afin de permettre de structure de travailler pleinement au service de la région. L’occasion a également été mise à profit pour évoquer d’autres sujets tels que la relance des services sociaux de base tels que l’eau, l’électricité, l’éducation, la santé, etc. S’y ajoute le démarrage des activités économiques pour permettre aux populations de gagner leur vie décemment.

Par ailleurs, le gouverneur a également rencontré les forces vives telles que les associations féminines et de jeunes avec lesquelles il a notamment été question du retour de la paix, la réconciliation et le vivre ensemble entre les différentes communautés.

En tout état de cause, la visite du gouverneur de Kidal pour une première s’est plutôt bien passée dans la mesure où aucun signe d’hostilité ne lui a été affiché. La population a véritablement démontré son attachement à l’Etat et à ses symboles. C’est dans le but de renforcer ces acquis que le gouverneur a décidé de retourner pour s’installer définitivement à Kidal après la fête. Ce, avant même que le déploiement de l’administration soit effectif. Ce qui serait une première depuis mai 2014, lors de la visite mouvementé de l’ex-Premier ministre Moussa Mara qui a entrainé des affrontements meurtriers à l’issue desquels l’administration et l’armée maliennes ont été chassées de la ville. D’après le gouverneur durant tout son séjour, ce sont des éléments de la CMA qui ont assuré sa sécurité.