Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Le Canada remplace ses troupes au Mali

Par kibaru
Les Forces armées canadiennes (FAC) soutiennent la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Photo: DR

Le Canada qui a installé ses troupes en juin dernier au Mali, pour venir en renfort de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), a annoncé vendredi 25 janvier, le remplacement de 250 de ses soldats, pour la poursuite de sa mission jusqu’en juillet prochain.

‘’Des membres de la base des Forces armées canadiennes (FAC) de Valcartier vont passer les prochains mois au Mali, dans le cadre de l’engagement du Canada à participer au maintien de la paix dans ce pays d’Afrique de l’Ouest déstabilisé par des attaques de groupes rebelles armés’’, lit-on dans un communiqué repris par l’ensemble de la presse canadienne.

Ces militaires de Valcartier et d’autres de différentes bases canadiennes, ‘’dont celle de Petawawa, en Ontario, remplaceront 250 de leurs collègues qui avaient été dépêchés au Mali au début de la mission en juillet dernier’’, poursuit le même communiqué.

La presse canadienne a indiqué le 22 janvier, que le gouvernement fédéral a refusé le prolongement de sa mission jusqu’en automne comme proposé par les Nations Unis. « Les Nations Unies voudraient que le Canada reste jusqu’à ce que les troupes roumaines arrivent à l’automne, mais le gouvernement a rejeté la demande », avait alors précisé le quotidienne La Presse.

Le Canada avait pour rappel, envoyé en aout dernier, 250 soldats, 2 hélicoptères Chinook et 4 hélicoptères Griffon armés dans la région de Gao, dans le centre du Mali.

Ces troupes ont selon les médias locaux, participé aux opérations de secours des forces des Nations Unies, victimes d’une attaque terroriste perpétrée le 19 janvier, contre le camp de la MINUSMA installé dans la région Aguelhoc, près des frontières algériennes. La Minusma y a perduhuit Casques bleus de nationalité tchadienne, élevant à 160, le nombre des soldats onusiens tués depuis 2013.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) est pour appel, une opération de maintien de la paixdes Nations unies au Mali, visant à intervenir dans le cadre de la guerre au Mali . Cette force compte 12.500 militaires et policiers.

africandailyvoice