Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Le Chef de la MINUSMA : « Le Mali ne sera fait que par les Maliens »

Par kibaru

Moins d’un mois après sa prise de fonction, M. Mahamat Saleh Annadif,  Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA a rendu visite, le mercredi 3 février, aux familles fondatrices du district de Bamako, afin de solliciter leur sagesse et concours pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Ces familles sont constituées par les Niaré, Touré et Dravé, premiers habitants de Bamako, ville dont l’expansion tient à l’entente entre les trois familles.

S’inscrivant dans le cadre d’une visite de courtoisie, et occasion de découvrir ces notables, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies a été accueilli, au nom des familles fondatrices, par Souleymane Niaré, patriarche des Niaré. Les notabilités ont réservé un accueil chaleureux au Chef de la MINUSMA tout en lui rappelant quelques préoccupations de la société malienne.

Les échanges avec les patriarches et les membres influents des trois familles se sont déroulés dans une ambiance empreinte de cordialité et de franchise. Ils ont porté pour l’essentiel sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.  Après avoir rappelé le lourd tribut payé par la MINUSMA, et notamment les pertes en vies humaines, les notabilités ont salué l’approche du Chef de la MINUSMA à travers cette visite qui leur est consacrée. Les Chefs de familles ont tour à tour souhaité que M. Annadif mette sa « riche expérience » à la disposition du Mali, afin de parvenir à une paix et une réconciliation durables.


« En venant au Mali, l’ONU ne fait que son devoir » leur a répondu M. Annadif qui ajoute que « Le Mali ne sera fait que par les Maliens ». Il les également invité à « être optimistes pour l’avenir », tout en leur demandant de garder en vue que la mise en œuvre de l’Accord doit être totale.  M. Annadif  leur a assuré de l’accompagnement de la MINUSMA en vue de garantir la paix et la stabilité tant recherchées par le peuple Malien. 

Les familles fondatrices ont fait des prières et des bénédictions pour aider, en leur façon, le Chef de la MINUSMA à réussir la mission qui lui a été confiée par le Secretaire généal. de l’ONU. Cette visite du Représentant spécial est le signe de l’attachement du responsable onusien à la culture du Mali, où le respect des autorités traditionnelles est une valeur cardinale. Joignant l’acte à la parole, le Représentant spécial du Secretaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA a donné des vivres aux familles fondatrices qui se sont dites honorées par le geste.