Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Le nouveau groupe d’Iyad Ag Ghali revendique l’attaque d’Almoustarat survenue dimanche

Par kibaru

Comme nous vous l’annoncions, l’attaque visant un camp de l’armée malienne dans la ville d’Almoustarat, située à environ 140 km de Gao, a été revendiqué par le groupe « Jamaât Nusrat Al-Islam Wal-Mouslimin » ou « groupe de soutien à l’Islam et aux Musulman » dirigé par Iyad Ag Ghali et regroupant plusieurs mouvements terroristes opérant dans le Sahel. Selon le communiqué du groupe, l’attaque a été menée par un véhicule piégée conduit par Ahmad Al-Ansari de son nom de guerre suivi de l’assaut des terroristes à l’aide des armes lourdes et automatiques.

Dans le même communiqué, il affirme avoir tué plusieurs militaires maliens, détruit complètement le camp, emporté 07 pickups et 02 camions, saisi des armes et des munitions en quantité.

Selon un activiste bloggueur, Moussa Nimaga, parmi les 16 soldats porté disparus, 09 sont réapparus dans la ville de Gao aux environs de 17h30 minutes.

Ils ont marché dans la brousse durant près de 36 heures sans eau ni nourriture, selon une source sécuritaire. C’est grâce à un automobiliste qui se trouvait non loin des lieux qu’ils ont regagné la ville de Gao.