Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Le président tchadien discute de l’accord d’Alger avec le chef du MNLA, Bilal Ag Cherif

Par kibaru

Le président de la République du Tchad, Idriss Déby Itno a reçu aujourd’hui en audience une délégation de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) conduite par le secrétaire général du MNLA, Bilal Ag Cherif.

De sources dignes de foi, les échanges entre les deux hommes ont porté sur le processus de paix au Mali. Il a également été question du rôle combien important joué par le président tchadien pour l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation.

Le président tchadien a profité de l'occasion pour exhorter les Parties à l’Accord à accélérer les mesures de confiance pour permettre des avancées significatives notamment dans les domaines politique, sécuritaire et de développement. A cet effet, il a insisté sur le dialogue et la concertation comme les meilleurs et seuls moyens pour parvenir à une paix durable.

Le Secrétaire Général du MNLA a, pour sa part, rassuré de l’engagement de la CMA à participer pleinement à la mise en œuvre effective de l’Accord en développant les mesures de confiance par la voie du dialogue. Il a également sollicité l’accompagnement permanent du Président de la République du Tchad pour aboutir à une paix définitive au Mali.

Il convient de rappeler que c’est la seconde fois que le dirigeant d’un pays accorde une audience à Bilal Ag Cherif. En effet, le chef du MNLA avait été reçu en janvier 2014 par le roi du Maroc, Mohammed VI, dans le cadre des consultations en prélude aux pourparlers inter-Maliens qui se sont ouverts la même année à Alger et ayant abouti à la signature d’un accord dit pour la paix et la réconciliation au Mali en 2015