Pour vos annonces, veuillez contacter le +223 60 16 16 74.

Ménaka : Le MSA appelle à la réouverture des classes

Par kibaru

Conscient que l’éducation est la condition sine qua none de tout développement, le Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) œuvre inlassablement pour que les enfants reprennent le chemin de l’école, dans la région de Ménaka et même ailleurs.

Alors que la rentrée scolaire est prévue pour ce lundi 9 octobre, le MSA a surfé sur cette vague pour rendre public un communiqué à l’image d’un plaidoyer.

Ainsi, le MSA déclare avoir constaté avec amertume le non fonctionnement de l’école pendant six (6) années dans les régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka et Taoudeni.

A l’occasion de la rentrée des classes pour l’année scolaire 2017-2018, le MSA lance un appel pressant aux parents d’élèves, aux partenaires, aux mouvements du champ ainsi qu’à toutes les bonnes volontés pour une reprise effective des cours dans toutes les écoles du pays.

Le mouvement a également affirmé qu’il ne ménagera aucun effort pour appuyer les pouvoirs publics en vue du démarrage effectif et de la bonne réussite de l’année scolaire. Avant de souhaiter une très bonne rentrée à tous les élèves qui reprendront les cours.

Rappelons que le chef de ce mouvement et leader charismatique de la communauté idaksahak, non moins président de l’antenne régionale des DDR, Moussa Ag Acharatoumane s’investit énormément pour la scolarité des enfants de la région de Ménaka.

Outre la sécurité de la mobilité des personnes et des biens dans la région que les éléments de son mouvement assurent, il s’est plusieurs fois illustré dans des actions en faveur des enfants. C’est ainsi qu’en fin août dernier, il a fait un don de kits scolaires d’une valeur de plus d’un million de FCFA à l’endroit des écoliers. C’était au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée devant un parterre de personnalités dont des autorités administratives et communales qui ont salué l’initiative. A celles-ci s’ajoutent bien évidemment les parents d’élèves.

Notons aussi que c’est grâce au plaidoyer fait par le MSA que la MINUSMA a construit des classes vers infinjarane, localité proche d’Indeliman, dans la même région. Une réalisation similaire a été faite dans la zone de l’Azawagh, située au nord de Ménaka