Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Mopti : 6 morts dont 5 militaires suite à une embuscade contre le président de la Haute Cour de Justice

Par kibaru

Nous en savons davantage sur l’attaque dont a été victime, le président de la Haute Cour de justice, l’honorable Abderrahmane Niang, ce matin sur l’axe Diafarabé et Dia, dans la région de Mopti.

En effet, le véhicule a bord duquel il était a subi des tirs de la part d’individus armés non identifiés. Il n’a eu la vie sauve que grâce au sang-froid du chauffeur qui a refusé de s’arrêter malgré les tirs à l’arme automatique qu’il subissait.

Alertés, des éléments de l’armée malienne se sont immédiatement rendus sur les lieux pour exfiltrer l’honorable Niang et la délégation qui l’accompagnait. Là encore des échanges de tirs ont opposé les militaires aux assaillants.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, au moins 5 militaires ont été tués et d’autres blessés. On signale la mort du chaffeur du député et une blessure légère que son fils aurait subi. L’honorable Abderrahmane Niang et son épouse, malgré le choc qu’ils venaient de subir, s’en sont sortis indemnes avant d'être conduits à Tenenkou où ils ont été accueillis par le gouverneur de la région de Mopti.

Bien que l’on ignore encore l’identité réelle des assaillants, certains estiment qu’il pourrait s’agir d’éléments proches du prêcheur extrémiste, Amadou Koufa.