Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Mopti : Libération de deux travailleurs humanitaires suite à des raids de Barkhane

Par kibaru

Le mercredi 13 février, la force Barkhane a conduit une opération en coordination avec les forces armées maliennes contre les membres d’un groupe armé terroriste, dans la région de Mopti. Le renseignement d’origine aérienne a permis de localiser et caractériser ce groupe terroriste actif dans la zone de Dialoubé.

La force Barkhane a engagé deux patrouilles de Mirage 2000, depuis la base de Niamey, appuyées par un drone Reaper. Plusieurs terroristes, au moins une dizaine, ont été mis hors de combat, réduisant le niveau de menace dans cette région peu accessible du delta intérieur du Niger. Cette opération a aussi permis de sauver deux travailleurs humanitaires de l’ONG Care Mali qui étaient détenus en otages.

Ces frappes de l’aviation française interviennent au lendemain d’une attaque complexe contre une patrouille de la gendarmerie dans même zone qui a vu la mort d’au moins trois gendarmes et la blessure de deux autres. Le même jour des hommes armés n’ont pas hésité à assassiné le chef adjoint du bureau des douanes de Hombori alors qu’il était en compagnie d’un groupe d’amis.

Ces attaques sont attribuables aux éléments de la katiba d’Ançar dine du Macina qui demeurent très actifs dans cette zone malgré l’incertitude qui tourne autour du sort de leur chef dont la mort a été annoncée depuis novembre sans que son corps ne soit aperçu.