Bla (Ségou) : Un gendarme tué et un civil blessé suite à l’attaque d’un poste à péage

Mopti : Un proche d’Amadou Koufa abattu par l’armée

Par kibaru
illustration

Les faits se sont déroulés, le jeudi 13 juillet dernier, aux environs de 22 heures, à Mougna, localité située à 40 km à l’Ouest de Djenné, dans la région de Mopti. En effet, une mission de la Garde nationale a indiqué avoir abattu, un chef jihadiste dénommé Bekaye Sangaré.

Il est accusé d’être le cerveau de plusieurs attaques dont celles des postes de Gendarmerie et de Douane de Benena près de la frontière burkinabé, dans la nuit du 8 au 9 juillet dernier. De même qu’on lui reproche d’être l’auteur de l’attaque du poste de Gendarmerie du carrefour de Djenné et de l’assassinat du garde vers Djenné, l’année dernière.

L’intéressé est présenté comme l’un des bras droit de Amadou Koufa, un prêcheur radical, fondateur du Front de Libération du Macina (ex-FLM) devenu Katiba d’Ançar Dine du Macina, membre de la coalition « Nosrat al-Islam wal-Mouslimin » dirigé par Iyad Ag Ghali.

Ce mouvement jihadiste s’est notamment illustré dans les régions du Centre et de l’Ouest du pays. A noter que l’armée n’a pas donné de détail sur les circonstances de l’opération ayant conduit à la neutralisation du chef jihadiste. Toutefois, plusieurs opérations militaires sont en cours dans ces localités où l’insécurité fait rage.