Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Pour empêcher l’installation des Autorités intérimaires : Des convois armés du CJA investissent la ville de Tombouctou

Par kibaru

Depuis ce matin, une colonne de plusieurs véhicules composés d’éléments lourdement armés du CJA est aux portes de la ville de Tombouctou. Ils entendent empêcher à tout prix l’installation des autorités intérimaires qui était prévue ce vendredi 3 mars dans la Cité des 333 Saints. Cette tension explique en partie le report de la cérémonie à la semaine prochaine, probablement le lundi 6 mars.

Pourtant, la veille des éléments issus des mouvements de la CMA2 conduits par la CMFPR II étaient parvenus à un accord avec les autorités qui les avaient promis leur inclusion dans tous les mécanismes de mise en œuvre de l’accord en échange de l’évacuation des locaux de l’Assemblée régionale de Tombouctou.

Mais apparemment, ce ne sont pas tous les mouvements qui sont concernés par ce compromis. Les éléments du CJA qui ont investi la ville de Tombouctou ce matin sont de la branche de Azarok Ag Inaborchad. Ce sont les mêmes qui avaient récemment fait parler d’eux en obligeant un convoi du CICR venu évaluer les besoins humanitaires dans la zone de Goundam à rebrousser chemin. Ils se disent déterminer à empêcher toute installation des autorités intérimaires sans leur inclusion.

A noter aussi qu’à Taoudenit, les rivalités sont toujours très vives concernant l’installation de ces autorités. Ces tiraillements ont conduit les autorités à repousser la mise en place des autorités intérimaires au lundi 6 mars prochain. Espérant ainsi mettre à profit le week-end pour arrondir les angles entre les différents mouvements armés.