Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Région de Kidal : Des militaires français ont été blessés par l’explosion d’un IED

Par kibaru

Le 9 octobre dernier, à Abeibera, dans la région de Kidal, six militaires français ont été blessés par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule.

Les blessés « ont été évacués et sont hors de danger » et deux véhicules ont été endommagés.

Cet incident est survenu le lendemain de la mort mystérieuse, à Kidal, de Cheikh Ag Aoussa, un ancien adjoint d’Iyad Ag Ghaly, le chef du groupe terroriste Ansar Dine devenu numéro deux Haut-conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), un groupe armé membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Dans son dernier rapport portant sur la situation au Mali, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a souligné que les attaques commises par des groupes terroristes contre les forces internationales – dont Barkhane – sont « de plus en plus fréquentes et audacieuses et de mieux en mieux coordonnées » et « deviennent de plus en plus sophistiquées et complexes». Environ 70 casques bleus ont perdu la vie au Mali, depuis 2013.