Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Tombouctou : fin de la rencontre de la Plateforme à Tin-Baradjen

Par kibaru

La localité de Tin-Baradjen, située à une trentaine de kilomètres de Tombouctou a abrité durant deux jours une rencontre à l’initiative du mouvement d’auto-défense GATIA. Cette rencontre avait pour objectif de sécuriser l'axe Goundam-Tombouctou, devenu celui de tous les dangers. Il s'agissait pour les combattants de restaurer la quiétude sur le tronçon, rassurer les partenaires au développement qui ont de la peine à exécuter leurs programmes et permettre aux transporteurs de se déplacer sans inquiétude.

Après des concertations à Tombouctou entre branches politiques et leaders des communautés, il a été décidé de mettre fin à toutes formes de banditisme et d’actes criminels perpétrés par des individus armés difficilement identifiables.

Des éléments du mouvement sont venus de partout Gao, Ménaka et dans le Gourma pour se joindre à leurs frères de Tombouctou.

C'est ainsi qu'une stratégie a été dégagée pour mettre en tout état de nuire les bandits et leurs complices.