Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Tombouctou : Le bilan de l’attaque contre un véhicule de forains évolue à 5 morts

Par kibaru

Ils sont donc au moins 5 à avoir perdu la vie lors de l’attaque d’hier qui a visé un véhicule à bord duquel se trouvaient des combattants du CJA (branche d’Azarok Ag Inaborchad) et des forains. L’attaque est survenue aux environs de 18 heures alors que le véhicule quittait la foire hebdomadaire de Douekiré, localité située à environ 50 km à l'ouest de Tombouctou, et se rendait à Farach.

Outre Mohamed Ali Ag Illad et son frère Ibrahim, il est quasiment sûr que le chef de poste du CJA à Farach, Abou Ag Oubeidata – propriétaire du véhicule – et 2 de ses combattants ont également péri des suites de leurs blessures. Ce qui porte donc le bilan à 5 morts. L’attaque a également fait de nombreux blessés dont certains grièvement. On est encore sans nouvelle de 2 autres passagers toujours portés disparus. De sources dignes de foi, le véhicule a d’abord sauté sur un engin explosif avant que des tirs à l’arme automatique ne viennent achever le reste du travail.

Bien que l’acte n’ait pas encore été revendiqué, on sait toutefois que les assaillants étaient à bord d’un véhicule Pick-up et une moto. Certains estiment qu’il s’agirait d’une œuvre perpétrée par les éléments du groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM) dirigé par Iyad Ag Ghali, une coalition de mouvements jihadistes opérant au Sahel sous la coupe d’AQMI. Il convient de rappeler que le propriétaire du véhicule attaqué en l’occurrence le chef de poste du CJA à Farach, Abou Ag Oubeidata avait déjà échappé de justesse à une tentative d’assassinat à domicile en 2016.